Skip to content

Katherine Neville, avec impatience…

5 novembre 2008

On se souvient du bestseller de Katherine Neville, le Huit, une épopée qui tourne autour d’un échiquier que de nombreuses personnalités ont essayées de s’approprier. A deux cents ans d’intervalle, les deux héroïnes de ce roman se trouvent empêtrées dans un complot dont les acteurs sont les pièces du jeu.

Dans The Fire, la fille de Catherine Velis, Alexandra Solarin découvre que ses parents ont dispersé cet échiquier partout autour du monde et que sa quête ne s’est point éteinte pour autant. La disparition inquiétante de sa mère, conjuguée à l’apparition opportune d’une pièce de cet échiquier, laisse pensser que ces choses se préparent dans l’ombre. Une course poursuite qui nous emmenera du Colorado en Russie, de Washington en Albanie, sur les traces de l’Histoire.

J’attends avec impatience la traduction française !

Publicités
6 commentaires leave one →
  1. Suzanne permalink
    6 novembre 2008 17:17

    Assurément tu ne seras pas le seul à attendre la traduction. J’en suis déjà.

  2. mazel permalink
    7 novembre 2008 15:02

    Pas trop joueuse d’échecs… j’ai peiné pour lire « le huit »… me demande si possible de lire le suivant sans relire le précédent ?

    bonne journée et bonne lecture.

  3. Anonymous permalink
    7 janvier 2009 17:11

    Le Feu sacré, suite du Huit, sortira le 2 avril prochain au cherche midi éditeur.

  4. Pierre permalink
    7 janvier 2009 17:43

    Merci Anonyme ! Et cela donnera l’occasion, après lecture, d’un nouveau partage !

  5. Sylla permalink
    25 janvier 2009 10:39

    As-tu lu Le cercle magique du même auteur? Pour ma part j’avais commencé avec Le Huit que j’avais dévoré en moins de temps qu’il ne le faut pour le dire! Et donc dans la foulée, j’ai acheté Le cercle magique, et là va savoir pourquoi je n’ai pas trop accroché, donc soit ce n’était pas le bon moment pour le lire (ce qui arrive à tout le monde, quand on a la tête ailleurs y a pas grand chose à faire) soit il était trop calqué sur Le Huit. Il faudrait que je le relise un jour pour voir! D’ailleurs, si on prend Labyrinthe de Kate Mosse qui est dans la même veine que Le Huit et Le cercle magique, idem: je l’ai dévoré en moins de deux! Alors pourquoi je n’ai pas aimé l’autre? Grande question… Donc si tu l’as lu j’aimerai bien avoir ton avis dessus! Merci par avance!
    A pluche tard
    Christelle

  6. Pierre permalink
    25 janvier 2009 11:41

    De Neville, je n’ai lu que Le Huit et le Cercle magique est programmé ! Le thème est intéressant mais je suis un peu comme toi : j’ai des périodes où j’accroche sur certains sujets et pas d’autres. Je lis beaucoup de thrillers et de non-fiction, mais il m’arrive de verser dans le roman de terroir, ou d’aventure, ou la bibliographie romancée.

    Le pourquoi du comment on apprécie un texte à un moment donné et pas à un autre est complexe. Je ne sais pas me l’expliquer non plus !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :